Chevaliers des temps modernes

samedi 29 avril 2017

Guérir le monde

Nous, malades ou guéris du cancer, nous savons que rien ne peut guérir si nous n’acceptons pas le mal en nous. Nous savons aussi qu’il est possible de s’en sortir même si tout semble perdu. Nous savons que nous avons le pouvoir de donner une nouvelle orientation à notre vie. Nous expérimentons ou avons expérimenté dans nos chairs les transformations qui sont possibles si nous assumons notre responsabilité pour notre santé et pour notre vie. Nous avons fait l’expérience qu’il ne sert à rien de nous laisser sectionner en parties et sous-parties mais qu’il faut soigner l’ensemble que nous sommes. Nous connaissons l’impact de notre attitude sur notre guérison et nous savons que si nous ne prenons pas la décision de nous soigner et de guérir, aucun médecin du monde ne pourra nous sauver. Personne ne nous guérit à notre place. Nous savons que la guérison vient de l’intérieur de nous. Nous savons que tout est interdépendant. Nous connaissons l’importance du lien avec les autres, avec la nature et avec nous-mêmes. Et surtout : nous avons compris combien la vie est précieuse. Témoignons-en ! Donnons l’exemple qu’il n’est non seulement possible de guérir nos corps mais aussi le monde dans lequel nous vivons.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire