Chevaliers des temps modernes

lundi 1 mai 2017

Le pouvoir de non-achat

A chaque instant de notre vie, nous participons à la co-création de ce monde. En tant qu’êtres adultes, nous avons toujours le choix de nous alimenter de lumière ou d’ombre, de contribuer à la création ou à la destruction. Prenons conscience de la direction dans laquelle nous poussons nos caddys quand nous achetons ces babioles qui clignotent, ces vêtements et ces accessoires tachés de sang et ces aliments toxiques. Pensons-y quand nous démarchons des clients potentiels pour leur vendre n’importe quoi ou quand nous faisons des jobs qui n’ont aucun sens pour pouvoir nous payer des objets dont nous n’avons absolument pas besoin. Nous pouvons nous séparer de beaucoup sans manquer de rien. Pourquoi continuer à se charger avec tous ces trucs inutiles qui nous tirent vers le bas ? Nous pouvons le faire. Au lieu de passer le temps que nous avons gagné en espérance de vie seuls devant nos télés, nous pourrions le partager plus avec ceux qui nous entourent pour parler ensemble, jouer, chanter, mieux nous connaître. Il ne s’agit pas de s’opposer au progrès mais de lui donner un sens plus respectueux de la vie. Vivre ensemble paisiblement c’est possible. Il est possible de nourrir tout le monde. Il existe des procédés pour gagner une énergie propre et durable. Il existe des méthodes naturelles pour soigner et guérir nos maladies. Mais tant que ceux à qui nous donnons nos voix, notre argent et notre énergie continuent à se mettre au service de l’industrie et non pas de l’humain, notre survie à nous tous est menacée. Or, il suffirait que nous fassions valoir notre pouvoir de non-achat et tout s’écroule.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire